Attributs culturels

Le succès d’Apple réside bien évidemment en partie dans des produits de qualité souvent révolutionnaires. Mais il serait incongrue de ne pas évoquer de nombreux attributs culturels qui ont permis le développement rapide de la marque, avant d’être un facteur essentiel au maitien de la marque tout en haut de l’affiche.

Un aspect communautaire fort

Les clients Apple semblent différents des autres. La clientèle aisée visée au départ a très vite été satisfaite. Le prix n’étant pas un problème et les caractéristiques techniques de l’objet étant véritablement différentes de celles des autres téléphones de l’époque. Dans cette catégorie sociale des classes à fort revenus, l’iPhone, premier gros succès lancé en 2007, est rapidement devenu une référence. Se retrouvant dans plus en plus de ménages, il est devenu un signe de richesse extérieur, au même titre qu’une voiture de luxe ou qu’une grande maison. C’est le début de la formation d’une véritable communauté des clients Apple.

Forte de son succès tonitruant, la marque n’a pu éviter les critiques fusant de toutes parts. Mais les plus fidèles clients ont immédiatement réagi pour prendre la défense de Steve Jobs et de sa création. Avec un argument phare, le prix en vaut la peine. Considéré comme un objet luxueux, l’iPhone est devenu le téléphone rêvé pour la majorité des utilisateurs. Ses ventes sont montées en flèche, et la communauté avec. C’est principalement sur internet que celle-ci s’est développée. Sur des blogs des forums, mais aussi sur les réseaux sociaux, les fidèles se réunissent pour évoquer leur marque favorite et tenter de convaincre leur entourage. Apple tient là de véritables vendeurs bénévoles.

Mais Apple va plus loin que de faire de ses clients des vendeurs. Ils peuvent devenir des créateurs ! Les centaines de milliers d’applications disponibles sur l’AppStore sont en grande partie la production des utilisateurs. La création d’applications étant accessible à tout le monde, chacun peut ensuite la proposer aux autres utilisateurs des produits Apple. Ainsi, les clients ont l’impression de faire véritablement partie de l’entreprise, et n’hésitent pas à défendre la firme comme leur employeur. Là est le génie et de Steve Jobs, qui n’a pas à produire toutes ses applications tout en n’ayant aucun euro à débourser.

Pourquoi de tels fans ?

La force d’Apple réside donc en partie dans ses consommateurs. La marque est parvenue à en faire des fidèles, comme si Apple était une religion. Sans vendre démesurément plus que ses concurrents les plus proches, la firme californienne a donc su utiliser ses acheteurs à bon escient, en faisant d’eux des addicts. Comment ? En leur inculquant qu’Apple est la meilleure marque qui existe. L’iPhone par exemple, ne doit pas être considéré comme un téléphone, mais comme LE téléphone. Les clients ne doivent pas hésiter à payer 20% plus cher pour un produit Apple alors qu’une offre similaire existe chez un concurrent. Ensuite, la marque n’a qu’à continuer dans cette philosophie du meilleur, ce qui fait que malgré le prix, l’utilisateur est prêt à payer pour pouvoir affirmer et exhiber le fait qu’il possède un iPhone.

Du design des objets à leurs emballages, en passant par la publicité qui en est faite, tout n’a qu’un seul but : montrer que les produits Apple font partie des produits de luxe. Ainsi, les consommateurs d’Apple se voient supérieurs en possédant un iPhone, iPod ou iPad. Pour beaucoup d’entre eux, passer chez un concurrent serait trop difficile, non pas parce qu’ils aiment les produits Apple, mais parce qu’ils auraient l’impression d’acheter un produit bas de gamme. Pire, d’être exclu. Apple devient réellement une religion à laquelle ces fans adhèrent, et qu’ils tentent de propager. Ces fans défendent la marque becs et ongles leur marque favorite en étant persuadé que tout ce qu’ils disent est pure vérité. La dévalorisation des marques concurrentes est donc devenue monnaie courante, et de plus en plus d’utilisateurs ont le sentiment d’être dépassé s’ils n’ont pas un iPhone.

Une fidélité exemplaire

Selon une enquête de GFK (sociétés d’études et de sondages, spécialisée dans les enquêtes par téléphone), c’est Apple qui détient les clients les plus fidèles au niveau des smartphones. En effet, 84% des utilisateurs d’un iPhone ont dit qu’ils choisiraient un autre iPhone lors du remplacement de leur mobile.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s